Sous certaines conditions, des personnes exposées à l'amiante durant leur vie professionnelle, peuvent bénéficier d'une cessation anticipée d'activité à 50 ans.

Elles perçoivent alors une allocation (ATA Allocation Travailleurs de l'Amiante) et, à leur départ, l'entreprise doit leur verser une indemnisation.


 

 

 

Puis-je bénéficier de cette cessation anticipée ?

 

-> sont bénéficaires de ce dispositif les personnes atteintes d'une maladie professionnelle liée à l'amiante ou ayant travaillé sur un site dont la liste est fixée par arrêté. 


Liste chantiers navals

Liste établissements fabricant des produits amiantés

Liste des ports concernés par le transport d'amiante avec cette modification



-> précisions sur le site du Ministère du Travail